Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
cinequanon

Titre du roman : Yeruldelgger

30 Mai 2014 , Rédigé par pasc

Titre du roman : Yeruldelgger

Auteur : Ian Manook

Catégorie POLICIER 13 /20

Erdenbat se prend pour le nouveau Genghis Khan.

Il semble régner sur la Mongolie comme le ferait un mafieux sans vergogne. Malheureusement pour lui, il a pour gendre un policier intelligent et qui ne s'en laisse pas conter. Yeruldelgger n'a pas grand-chose à perdre, c'est un redresseur de torts qui n'hésite pas à frapper, à tuer même.

Il est rare et donc appréciable de lire un livre venant de Mongolie....

Le style du premier chapitre est maladroit mais cette première impression est vite remplacée par un récit haletant, une bonne structure de livre policier et un scénario qui tient la route. De plus on retrouve bien, comme dans tous les policiers actuels, le côté sociétal, sociologique, de polars qui s'engagent à décrire des sociétés malades. Les différentes scènes sont très actives et rapides comme celle dans le tunnel par exemple, dans les égouts d'Oulan-Bator.

Ce livre de plus n'est pas dénué d'humour car le jeune Gantulga qui veut être le

" partenaire", est nourri aux séries policières de la télévision américaine et Yeruldelgger est obligé de lui dire : " On n'est pas à la télé, là mon garçon. On est dans la réalité. Dans la putain de réalité. » (savoureux !)

C'est un livre policier assez violent aussi, un peu raciste : il dénigre coréens et chinois et le rôle qu'ils jouent en Mongolie, un rôle économique mal défini.

On apprend beaucoup de choses sur la Mongolie moderne et sur ses traditions ancestrales aussi.

On peut se demander si "les terres rares" existent vraiment ...

Il est calqué sur d'autres policiers qui lui ressemblent de par le monde, dans la littérature policière, et les scènes clés évoquent en nous des échos d'autres auteurs bien connus des lecteurs.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article